mercredi 7 juin 2017

Campagne de mai-juin 2017 « Sécurisez vos médicaments »



Qu’il s’agisse d’un tout-petit ou d’un adolescent, les enfants d’Ottawa subissent les méfaits de médicaments qu’ils trouvent dans leur propre maison, y compris des médicaments opioïdes d’ordonnance.

Treize pour cent des élèves des écoles secondaires d’Ottawa ont déjà consommé des analgésiques opioïdes qui ne leur avaient pas été prescrits, et les deux tiers d’entre eux ont obtenu ces médicaments d’un parent, d’un frère ou d’une sœur ou d’une autre personne habitant sous le même toit.

Le mésusage des opioïdes d’ordonnance est plus fréquent que celui de la plupart des drogues illicites à Ottawa et a été mis en cause dans environ 45 % des décès par surdose entre 2009 et 2011. Pour la première fois, le fentanyl a été, en 2014, la principale cause de décès imputable à une surdose accidentelle d’opioïdes à Ottawa. Plus récemment, le décès de deux adolescents de la région lié à une surdose au fentanyl a mis encore davantage en lumière ce grave problème de santé.

Vous pouvez, en tant que parents, membres de la famille et amis d’adolescents, réduire le risque que des jeunes aient accès à des médicaments chez vous tout simplement en sécurisant vos médicaments. Pour ce faire, il suffit de prendre les précautions suivantes.


  • Conservez les médicaments d’ordonnance dont vous ou les autres membres de votre famille avez actuellement besoin dans un endroit verrouillé et vérifiez périodiquement pour voir si des médicaments ne seraient pas manquants.

Pour de plus amples renseignements sur ce que vous pouvez faire pour sécuriser vos médicaments, consultez notre billet à la page RamenezLesMedsOttawa.ca. Pour plus d’informations sur les surdoses imputables aux opioïdes et sur les ressources qui sont offertes dans notre collectivité, consultez la page sur les opioïdes sur le site Être parent à Ottawa et sur celui du site Web ArretOverdoseOttawa.ca.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire